Carnet de route : Cap Vert

Hello tout le monde !

Retour d’expérience dans ce post sur une magnifique découverte faite en avril 2017, et encore relativement peu prisée par les touristes (mais en croissance) : l’archipel du Cap-Vert !

Ces petites îles, au large du Sénégal, sont un véritable paradis pour tous les profils de voyageurs. En effet, chacune des îles a sa particularité, et sont même très différentes entre elles, ce qui donne l’impression de faire 2/3/4 voyages en 1. Les amateurs de rando et de nature se plairont à Sao Vicente, Santo Antao, Fogo ou Santiago alors que les “bulleurs” qui préfèrent la farniente ou la plongée comme activité, iront plus sur les îles à l’Est comme Boa Vista ou Sal, très réputées pour cela. Donc, il y en a vraiment pour tous les goûts et comme les îles sont rapprochées, vous pouvez facilement aller d’une île à l’autre pour mixer les activités et les paysages.

Globalement, les îles au Nord sont plus exposées au vent (on les appelle d’ailleurs les Iles au Vent), tandis qu’au Sud elles sont plus protégées du vent (Iles sous le Vent). A l’Ouest, la majorité des îles ont beaucoup de végétation et/ou des paysages volcaniques. A l’Est, (Boa Vista et Sal), les paysages sont plus paradisiaques avec des plages de sable fin et de l’eau claire et translucide.

Niveau climat, il fait toujours doux et bon voire chaud selon les saisons (entre 20° et 25°C en moyenne), avec plus ou moins de vent et d’humidité selon les îles. Mais rien à voir avec les pluies tropicales d’Asie quand même, le climat est bien plus sec, ce qui ne rend pas le séjour désagréable même s’il pleut (parfois) un peu.

Les villages sont très colorés, avec de superbes maisons coloniales qui forgent l’âme des villes. La langue locale est le portugais ou le créole principalement, et quelques uns parlent Français ou Anglais.Les transports en communs se résument à des aluger (sorte de mini-bus/vans) et font le tour de l’île et y déposent les gens le long des routes selon les besoins de chacun. La vie est très peu coûteuse et bon marché, et la gastronomie locale très bonne et copieuse (surtout à base de poisson, de légumes, et de riz). Attention cependant, l’eau n’est pas potable, donc il faut amener des pastilles purificatrices d’eau (à acheter en pharmacie).

Les Cap-Verdiens ont un sens de l’accueil très agréable et sont toujours prêt à aider et nous renseigner (ou nous emmener visiter les alentours). Ils aiment faire la fête et la danse populaire ets la capoeira, très rythmée et entraînante.

Personnellement, nous sommes partis une semaine sur 2 îles différentes, toutes deux situées au Nord de l’archipel : Sao Vicente et Santo Antao. Bien que très rapprochées (1h en bateau pour aller de l’une à l’autre), ce sont deux îles complètement différentes de part leur paysage ! Descriptif détaillé, juste en dessous, c’est parti !

Résultat de recherche d'images pour "cap vert carte géographique"

Sao Vicente

Sao Vicente est une île volcanique, très désertique, avec de belles et grandes plages (mais pas les plus belles de l’archipel). Grâce à sa situation (Ile au Vent), la mer est agitée et la baignade très appréciée par les (kite)surfeurs notamment. Certaines zones tout de même plus protégées par le vent et la mer plus calme. Lorsque la saison s’y prête, des tortues et des petits requins (inoffensifs) peuvent être observés.

Les villages de pêcheurs le long de la côte ont un certains charme et sont souvent dépeuplés en basse saison. L’ascension du Monte Verde est l’excursion à faire ! Du sommet, on a un panorama à 360° sur toute l’île et quand le temps est assez dégagé, on a aussi une vue sur les autres îles aux alentours.

Cette île est également très réputée pour sa ville principale, Mindelo, qui est le paradis des fêtards ! Les bars branchés y sont très nombreux et la vie est un peu à l’espagnole (repas et soirée plus tard qu’en France). Sachez notamment qu’il y a peu de monde avant 3h en boite. Le marché en plein air de Mindelo est également très sympa et l’on peut acheter des produits locaux de bonne qualité. La ville est quand même assez rudimentaire, et la propreté n’est pas toujours au rendez-vous par endroit. Il y a pas mal de constructions abandonnées et non terminées avec seulement les fondations et les murs cimentés.

Santo Antao

Rien à voir avec les paysages désertiques de l’île précédente et beaucoup plus propre, Santo Antao est très verdoyante, ou la nature est omniprésente et les paysages à couper le souffle ! Sur cette île, les habitants savant cohabiter avec leur environnement très vallonné sans le dénaturer. Pour vous donner une idée des paysages, on y trouve aussi bien une succession de volcans, beaucoup de verdure, des champs de canne à sucre en escaliers (comme les rizières), des lianes le long des falaises abruptes, des palmiers…. Si je devais résumer : c’est un peu l’île de Jurassique Park !

Niveau activités, de très nombreux parcours de randonnée sont accessibles, nous laissant observer la beauté de l’île sous toutes ses facettes. En s’y promenant, on découvre de magnifiques villages perchées dans les hauteurs et encastrés dans la montagne, ce qui ne les rend pas visibles depuis la route. La encore pour la comparaison avec le cinéma, c’est un peu Lara Croft ou Indiana Jones lorsqu’ils découvrent des villages cachés !

En somme, cette île est une pure merveille, où la nature nous démontre que nous sommes vraiment tous petits (si vous avez déjà été au Grand Canyon aux USA, c’est un peu la même sensation de grandeur de la nature environnante). Voyez par vous-même…

 

SAO VICENTE

 

SANTO ANTAO

 

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: